Ryuichi Sakamoto 1996 skmt 2009 out of noise

playing with the orchestra - limited edition - japanese virginjapanese box 2

S’il n’y avait qu’un seul compositeur à choisir, je choisirai Ryuichi Sakamoto sans hésitation ; il s’est inspiré de tous les styles de musique et a créé des mélodies à jamais gravées dans nos mémoires : les musiques de « Furyo », des ailes de Honneamise, des aventures de Chatran , du dernier empereur ( oscar de la meilleure musique de film ) , de little buddha, de snake eyes …….. 
Il s’est inspiré du jazz,de la soul,de la musique brésilienne,du rap,de la techno,de la musique classique ……il a collaboré avec Youssou N’Dour, Brian Wilson, Iggy Pop, David Bowie, David Byrne, plusieurs DJ de Ninja Tune……. dans les albums Heart beat, Sweet Revenge, Neo Geo, Smoochy  …… 

En 1988, l’artiste Shinro Ohtake dessine une boite pour une édition limitée qui célébre la signature de Ryuichi Sakamoto avec Virgin. Il y a trois versions ( Japonaise, Européenne et Internationale ). La version japonaise possède un Cd 2 titres en plus.

Ryuichi Sakamoto lance un concert sur  internet en 1996 et en 1997 ; il a collaboré avec le graphiste Toshio Iwai pour une oeuvre multimédia et a édité une oeuvre multimédia avec le cd « Discord » ….
Les compositions « Discord », à tendance musique contemporaine , « Life in Progress » , un opéra contemporain , « BTTB », Back To The Basics, inspiré des mélodies de Satie ,….sont plus ambitieuses ….
BTTB réussit l’exploit de figurer à la première place des meilleures ventes au Japon, ce qui est rare pour de la musique classique et pour la deuxième fois pour Ryuichi Sakamoto , après Coda , musique de Furyo …. 

De plus en plus, Ryuichi Sakamoto s’investit dans la défense de grandes causes , ( Zero Landmine, The Missing Peace: Artists Consider the Dalai Lama, More trees, Cape Farewell ) .

Comme Ryuichi Sakamoto a travaillé pour pas mal de maisons de production de part le monde , on trouve ses compositions sous différents labels et il est quelquefois difficile de s’y retrouver parmi les nombrables compilations ( Virgin, Midi, Warner Music Japan, Gut …) .

En 2005, il signe un portfolio publié par Foil dans le numéro spécial « Foil America » où il présente sa vision de New York. ( Numéro avec Terry Richardson, Katsumi Omori, Yuri Manabe)

Il collabore une première fois en 2005 avec Shirin Neshat sur la musique de Zarin et il signe la musique des vidéos de Shirin Neshat présentées à la galerie Jérôme de Noirmont, Paris, du 8 février au 5 avril 2008.

Ryuichi Sakamoto commence une tournée au Japon « playing the piano 2009 » le 18 Mars jusqu’au 25 Avril et il vient de sortir un nouvel album « Out of noise ».

Extrait d’une interview de RS : « J’ai dans la tête une sorte de carte culturelle qui me permet d’établir des liens entre différentes cultures. Par exemple, je trouve que la musique populaire japonaise ressemble à la musique arabe, quelque chose de semblable dans l’intonation et dans le vibrato… »

Aziart propose quelques cds parmi les plus importants et les plus rares de la discographie de Ryuichi Sakamoto, tellement riche

Aziart possède toute la discographie de Ryuichi Sakamoto avec quelques perles.

Laisser un commentaire